Lorsque graffiti rime avec technologie…

novembre 5, 2008 § 4 Commentaires

Qui à dit qu’on ne pouvait pas tagger l’Élysée?

Graffity research lab est une organisation militante et créative qui utilise des techniques de créations numériques moderne pour apporter un peu de sel dans le tumulte urbain…

fuck the police

En effet, ce groupuscule qui n’a pas froid au yeux utilise une technique des plus surprenante. A l’aide d’un projecteur et d’un système de visée électronique et des technologies open-source. Il s’amuse à laisser des grands et beaux messages combien subversifs sur les murs des plus grands bâtiments réputés intouchables… Pour le plus grand plaisirs des passants…

Une bonne surprise en perspective, lorsque que l’on voit que cette technologie s’avère être transportable et suffisamment puissante pour en épater plus d’un, ou pour laisser d’anarchiques traces virtuelles sur le Brooklin bridge lui même ! ( yes, they cann !! => ok, elle était facile, mais tellement tentant 🙂 )

graffity brooklin bridge

Une bonne surprise également qui nous laisse entrevoir de nouvelles possibilités artistiques ce dont nous ne pouvons que nous réjouir ( yes !! we can => Désolé…)

Plus d’infos sur le Graffitty research lab

Publicités

Tagué :, , , ,

§ 4 réponses à Lorsque graffiti rime avec technologie…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Lorsque graffiti rime avec technologie… à Etat des faits.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :