Lorsque graffity rime avec technologie : acte 2

novembre 15, 2009 § Poster un commentaire

EyeWriter Initiative_1258320921507

Dans la catégorie, projets qui font du bien, il y a l’Eyewriter Initiative. Ce projet parallèle au graffity research lab, a pour vocation d’utiliser la technologie pour améliorer le sort d’ artistes handicapés (Comme Tony : cf vidéo).

En effet, l’eyewriter permet aux artistes/écrivains d’écrire/dessiner avec leurs yeux. L’outil calque le mouvement de l’œil et le reproduit sur un écran.

Puis ce dernier, grâce aux technologies du graffity research lab, peut ensuite être diffusé sur les murs de grands édifices urbains.  La vidéo raconte l’histoire de Tony qui, devenu handicapé ne pouvait plus graffer, mais grâce à ce projet à eu l’opportunité de recommencer sa passion.

Eyewriter & Tony

Comme quoi technologie ne rime pas forcément avec flicage, tout dépends de l’usage.  Plus d’infos sur la genèse du projet sur http://notimpossiblefoundation.com .

 

Allez et parce qe vous êtes sympa, voila une petite galerie bonus eyetagés

Publicités

Tagué :,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Lorsque graffity rime avec technologie : acte 2 à Etat des faits.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :