Dans la peau de jacques Chirac

juillet 22, 2010 § Poster un commentaire

Ce documentaire réalisé par Karl Zéro et  Michel Royer en collaboration d’Eric Zeymour s’avère très instructif et nous relate le parcours politique de l’animal Chirac. La voix de Didier Gustin (celle des Guignols) nous plonge dans l’ambiance et dans la peau de l’homme d’état qui a berné les français pendant toutes ces années. Le « faux » documentaire s’inspire bien entendu d’images d’archives (bien réelles) et joue sur les contrastes et les paradoxes qui entoure l’homme politique et ses propos.

De ses débuts contrastés en politique jusqu’aux marches de l’Elysée et bien après. Jacques Chirac sait communiquer et nous enseigne par ce film comment se faire élire grâce à une méthode en plusieurs points. Que ce soit :  serrer des paluches à tout va, répéter sans cesse les mêmes anneries ( manger des pommes – c’est loin mais c’est beau…) où encore, et ca devient plus inquiétant, militer pour l’insécurité et faire monter Le Pen en deuxième marche du podium présidentiel (on se souviendra alors du tolé –  des manifestations et aussi du couronnement de Chirac pour sa réélection… – 82 %)). Ce qui a par ailleurs bien servi à Sarkozy ou nous le voyons alors ministre de l’intérieur (et re-populariser le terme « racailles »).

Cela traite aussi (et c’est dans le désordre) de l’épisode Tonton Mitterand dit « l’imbattable » – qui s’est toujours servi de Chirac et l’a même fait se rabattre sur la mairie de Paris pendant tout ce temps (son projet de campagne était alors d’assainir la Seine..) ou de Giscard où Pompidou (plus fugaces dans cette fiction) et même du rôle de Claude (sa consultant en com’) où de celui de « Bernadette la vaillante ».

En résumé une portion de l’histoire de France « à croquer » , une fiction qui nous en apprends beaucoup et qui, pas encore mort, nous fait prendre un certain recul sur la politique et les différents moyens d’accès au pouvoir.

jacques chirac

Il est par ailleurs intéressant de revenir chronologiquement sur les détails du parcours du lion Chirac en politique, car je remarque en voyant ce film que les problèmes sont arrivés, pour lui, au même moment où l’info a commencé à dégénérer. C’est à dire au moment où l’on sentait une perte de contrôle des politiques sur les médias et le système d’informations en général.  Si l’on peut voir un Chichi confiant en début de carrière (lorsqu’il mets les journalistes dans sa poche à coup de sourire, d’anecdotes et de ballons de champagne) ont le voit bien plus abattu en fin de carrière alors que ces derniers semblent prêt à tout pour un bout d’info (arrivée du net ?). Et la même sérénade se poursuit de nos jours, en plus visible.. Je crois bien que le coup médiatique de l’insécurité aura fait des ravages en France.

Entre une Corrèze bien franchouillarde sur laquelle il aura bâtit son  image de père de la nation et capitaliser son électorat et la capitale pour laquelle il aura travaillé pour se fabriquer une image de féroce et de battant. Entre le produit dérivé du marketing des années 80 et ses luttes de pouvoir interminable, puis la mairie de Paris et ses grosses lunettes d’analyste financiers, les bains de foules des meetings, les pommes et la coupe de France.. euuuh du monde ! La mort de mai 68 et de l’esprit gauchiste intello et la poussée des extrèmes –  Chirac aura fait de la route et fait bien parti de notre patrimoine commun – content ou pas !

Comme dirait Bernadette euhh Lavilliers – on the road again – agaain !

Publicités

Tagué :, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Dans la peau de jacques Chirac à Etat des faits.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :