Dans littérature, il y a le mot rature

octobre 12, 2010 § Poster un commentaire

 

ratures by nLif

ratures by nLif

 

Oui, il y a le mot rature, et quand on y pense c’est normal non ? Comment faire un chef d’œuvre sans quelques ratures.  Dans toutes entreprises, il faut voir les ratures comme des progrès.

– ex : Qui n’est jamais tomber en faisant du vélo? Je connais par exemple des gens (proches) qui ne sont jamais tombés à vélo, en même temps c’est normal, il n’ont jamais essayé de faire du vélo de peur de tomber  (même avec les petites roues sur le côté).

Si vous voulez écrire un chef d’œuvre littéraire, c’est une sacré entreprise qui ne se fera pas sans ratures. Picasso n’a t’il jamais fait de croutes (Les a t-il exposées, c’est une autre histoire…) ?

Jules renard avait coutume de dire « Le projet est le brouillon de l’avenir. Parfois, il faut à l’avenir des centaines de brouillons. »

Alberto.Giacometti : « Tout mon travail n’est que des essais »

Je pense qu’il est grand temps de lâcher du leste par rapport à la perfection académique- nous ne sommes pas des machines et rendre un travail mathématiquement parfait (dans le sens de en rapport à la norme) ne rendra pas nos entreprises (quelles qu’elles soient) plus florissantes.  Mettons du cœur à l’ouvrage et de l’humain dans ce que nous produisons ! Raturons !

Publicités

Tagué :, , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Dans littérature, il y a le mot rature à Etat des faits.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :