Pôle emploi international – des mous… ancrés vers l’international

août 17, 2011 § Poster un commentaire

A chaque fois ça me fait le même effet, je ne peux m’empêcher de constater à quel point l’administration est mal faites. Au fait de ce jour, je souhaite vous raconter mon entretien chez Pôle emploi international.

Pour commencer, il faut savoir que chez pôle emploi, il n’y a pas de lignes directes vers l’accueil, ou si il y en a une elle est réservée à l’interne. j’ai (la veille) demandé à une conseillère d’une autre agence de me donner le numéro de Pôle emploi international pour m’éviter un déplacement et une perte de temps mais on m’a tout simplement refusé de me donner ce numéro, sous prétexte qu’elle n’en avait pas l’autorisation.. bref.. je ne vais pas épiloguer sur ce sujet et me concentrer sur l’essentiel.

J’arrive chez Pôle emploi international vers 10h, on m’a indiqué la veille qu’il fallait que j’arrive le plus tôt possible car il pouvait y avoir beaucoup de demande et que les entretiens sans rendez-vous ne se font que le matin.

En tirant la porte d’entrée, je tombe sur une pièce désespérément vide avec un guichet rempli de rien également. J’attends quelques instants et une sorte « d’homo sapiens » complétement blasé me rejoins et sans l’ombre d’un sourire mais accompagné d’un maigre « bjour.. » et il ne ne me dit..  … .. rien … tandis qu’il  me regarde avec une tronche de chien battu, c’est à peine si il se gratte pas les ongles tellement il s’ennuie

Je me présente et lui dit que je souhaite recueillir des infos car j’aimerais, ces prochains jour, semaines, mois.. m’expatrier et que je suis friand de conseils en tous genre..  Le gnome me réponds aussitôt.. C’est pour quel pays ?

je lui renvoie Québec en pensant – Mon dieu c’est quand même dommage qu’il ne me propose pas d’autres choses, qu’il ne me présente pas la structure ou je ne sais pas moi, qu’il serve simplement à quelque chose.. En toute honnêteté, on remplace ce mec là par un robot ou même un éléphant de cirque qui indique la direction avec sa trompe que ça ne dérangerait pas. (J’ai quand même un ptit plus pour l’éléphant car on en croise pas souvent à Paris..)

elephants de cirque

BLAHBLAHBLAH

Il appelle sa collègue qui instantanément lui réponds, j’arrive.. En fin les choses sérieuses vont pouvoir commencer.

Je m’installe dans le petit bureau flanqué sur la droite de ce grand bocal vide et la demoiselle arrive, une quarantaine d’année. Elle me regarde sans broncher quelques longues secondes et je lui dit .. ça va ? elle me réponds – Alors que puis-je faire pour vous?

Je lui rétorque que je souhaite prochainement me rendre au Québec, pour y trouver un job, découvrir.. blablabla

Elle me dit qu’il faut que je contacte l’ambassade car leur site internet et bien fait.. « hmm, merci, mais VOUS.. en quoi pouvez-vous m’aider (offres, aides, soutien, accompagnement..)
– Toutes nos offres sont sur notre site et les renseignements sont sur le site de l’ambassade….
– hmmm..

Je fouille et insiste un peu, lui pose des questions du type. « Vous aidez les gens à trouver du boulot ? Vous ne faites pas un accompagnement personnalisé pour chaque candidat, Avez-vous une ligne téléphonique avec laquelle je peux m’entretenir avec un conseiller pour qu’il me guide de quelques manières que ce soit… Pouvez me parlez de la recherche d’emploi au Canada ? Des bons plans pour le logement, m’orienter vers une organisme quelconque??

Elle me réponds.. Vous savez, il faut être autonome pour partir à l’étranger.. c’est un projet qui se murit.. blablabla et puis nous ne sommes pas un cabinet de recrutement..

– Mais A QUOI VOUS SERVEZ ??

– A orienter les gens, D’ailleurs, je vous invite à consulter le site de l’ambassade..
– ARRRRGHHHH !! Assez !!

Sur ces mots je me lève, je la remercie.. voilà comment perdre son temps un 17 aout..

Ce que je retiens de cette histoire, c’est que cette nana.. ne sert à rien. n’apporte rien..ne m’a même pas demander ce que je recherchez ni même n’a tenu à voir mon CV… Je peux la remplacer par n’importe quel pèlerin que je croise dans le rue, ce serait probablement le même résultat. La seule chose que je retiens d’elle, c’est une passivité remarquable, je pense qu’elle ne donne juste pas envie de partir.. Simplement de rester là assis sur son siège à attendre… C’est dans ces moments que je comprends que Pôle emploi n’est vraiment plus ancré dans son époque. A qui la faute.. ça je ne le sais pas

Publicités

Tagué :, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Pôle emploi international – des mous… ancrés vers l’international à Etat des faits.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :